Étant donné que la société de paris de Russie ne paie que la taxe sur les jeux elle-même.